Les changements importants pour les auto entrepreneurs en 2017

Le rehaussement des seuils de chiffre
d’affaires pour 2017.

Le micro-entrepreneur est obligatoirement soumis au régime
fiscal de la micro-entreprise. Or, pour être éligible de ce régime, il importe
de ne pas dépasser un certain plafond, qui est réactualisé tous les trois ans.
Les nouveaux plafonds, qui vont s’appliquer de 2017 à 2019, sont les suivants :

– Opérations de vente et certaines opérations de fourniture de logement
(hôtels, chambres d’hôtes, meublés de tourisme) : 82 800 euros.

– Opérations de prestations de services : 33 100 euros.

Pour rappel, pour les années 2014 à 2016, ces plafonds de chiffres d’affaires
ont été fixés, respectivement, pour les activités de vente et de prestations de
services, à 82 200 et à 32 900 euros.


Assouplissements sur l’obligation
d’ouverture d’un compte bancaire dédié.

Depuis le 1er janvier 2015, tout micro-entrepreneur
est tenu est tenu d’ouvrir un compte bancaire dédié « à l’exercice de
l’ensemble des transactions financières liées à son activité professionnelle »
(CSS, art. L. 133-6-8-4 nouv.). Cette règle se veut un moyen de lutte contre la
fraude et de meilleur contrôle des micro-entrepreneurs.

Ce compte dédié pourra, désormais, être ouvert au plus tard
douze mois après la déclaration de la création de sa micro-entreprise. Cela
épargnera à ceux qui renoncent très rapidement à leur micro-entreprise d’avoir
à ouvrir un compte.
Vous pourrez retrouver toutes ces informations et plus encore sur le site de planete autoentreprise et en vous y abonnant.

2 réactions sur “ Les changements importants pour les auto entrepreneurs en 2017 ”

  1. Emmanuel BINGA Réponse

    Bonsoir
    Je voudrais savoir si on peut créer une auto entreprise quand on perçoit l’allocation handicapé. Je n’ai pas trouvé d’article parlant de ça.
    Merci

    • mm
      Ekay Réponse

      Bonsoir Emmanuel
      Les incapacités d’ordre physique ne sont pas un obstacle à la création d’une auto-entreprise. Plusieurs aides sont dédiées à l’insertion et au maintien de l’emploi des personnes handicapées.

      Une personne handicapée peut cumuler l’Allocation pour Adulte Handicapé(AHH) avec les revenus générés par son auto-entreprise et ce pendant 3 mois à taux plein. La CAF revalorisera ensuite l’AAH selon les revenus générés durant les 3 premiers mois de votre activité. Par la suite, votre AAH sera calculée sur vos revenus trimestriels.
      Je poste un article complet sur le sujet avec des liens à consulter et des contacts pour soutenir les demandes de la personne concernée.
      Ekay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *