Le contrat “Zero heures” : le saviez-vous ?

Bonjour
Je réponds à Jean Marc qui me
disais qu’il ne savait pas ce qu’était le contrat « zéro heures »

 

En demandant à celui qui sait
tout sur tout et sur tout le monde, j’ai trouvé beaucoup d’informations :
je t’en livre un petit résumé qui fait froid dans le dos, quand on sait ce qui
vous attend.
 
Le contrat zéro heure
(ZHC) est un type de contrat de
travail
. Il s’est développé dans l’Union européenne, comme au Royaume-Uni et en France
(contrat de vacation à l’université ou contrat “à la tâche” des
correcteurs à domicile, dans l’édition,
par exemple).

“C’est le travailliste
Tony Blair qui avait instauré ce système. Son successeur Gordon Brown l’a
conservé, David Cameron l’a généralisé”.

Sa caractéristique principale est que l’employeur ne mentionne
dans le contrat aucune indication d’horaires ou de durée minimum de travail. Le salarié est rémunéré uniquement pour les heures
travaillées, il doit pouvoir se rendre disponible à n’importe quel moment de la
journée.

En
Angleterre, le contrat zéro heure devient la norme;

Les salariés n’ont pas de
garanties sur le nombre d’heures qu’ils doivent faire, mais ils doivent se tenir
à disposition de l’entreprise en permanence.

Le salarié est appelé
uniquement quand le patron a besoin de lui et doit se rendre disponible. Seules
les heures travaillées seront rémunérées. De son côté,
l’employeur n’est pas tenu de garantir une durée de travail minimum.
A qui
cela profite ?
Dans ce type
de contrat, la plupart des avantages sont en faveur de l’employeur.
Il ne l’oblige pas à fixer un temps de travail minimal ni de salaire minimum.
Au niveau d’une
économie nationale, ce type de contrat vise à réduire le chômage en
améliorant la flexibilité de l’emploi.
si le taux de
chômage a baissé fortement depuis 2008 (de 9% à 5,3%), une
nouvelle catégorie de salariés s’est développée: le travailleur
pauvre. En effet, si de nombreux Britanniques ont un travail, le taux de
chômage de 5,3% permet, lui, de dissimuler les 10% qui ont un travail sans
pouvoir en vivre.
Voila ! vous en savez un peu plus.
Et une petit vidéo pour la fin (source franceinfo, francetvinfo, google)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *