La formation pour les auto entrepreneurs… le saviez-vous ?

Cotiser
pour la formation professionnelle, c’est bien. En profiter, c’est mieux !
Tous les auto-entrepreneurs actifs doivent désormais cotiser à la CFP (Contribution à la Formation
Professionnelle). Mais vous êtes bien peu à profiter de vos droits à la formation.
Faites le point pour changer la donne !
Qu’est-ce que la CFP ?
Cette taxe appliquée à toutes les entreprises alimente les fonds d’assurance formation des
travailleurs non-salariés.
La CFP appliquée aux auto-entrepreneurs, quelles cotisations ?
Son montant est proportionnel au chiffre d’affaires, les taux sont les suivants :
Activités artisanales : 0,1%
Activités commerciales : 0,2%
Activités libérales : 0,2%
Qui peut faire valoir ses droits à la
formation professionnelle ?
Tous les auto-entrepreneurs à l’exception de ceux qui n’auront dégagé aucun CA pendant 12 mois consécutifs, puisqu’ils n’auront pas cotisé.
Pour les autres, l’URSSAF vous envoie en février de chaque année une attestation de versement à la CFP qui vous permet d’être éligible.
À qui s’adresser pour faire financer une
formation ?
Muni de votre attestation de versement fournie par l’URSSAF, vous contactez le Fonds
d’Assurance Formation (FAF) dont dépend votre activité.
Activité artisanale : le FAFECA si votre demande est orientée sur les aspects techniques de votre
métier.
La chambre des métiers de votre région pour les formations portant sur la gestion et le développement de votre entreprise.
Activité commerciale : l’AGEFICE.
Activité libérale : le FIFPL.
Quelles formations et pour quels montants ?
Votre FAF définit chaque
année des montants de prise en charge. Consultez sur son site web les
formations mises en avant, leur durée, leur niveau de remboursement en fonction
de votre code ape. Renseignez-vous : vous pouvez profiter de prises en charge
allant jusqu’à 1700 € par an !
Une fois inscrit, vous pouvez télécharger votre dossier de prise en charge
directement sur le site de votre FAF ou le chercher au bureau le plus proche
(liste disponible sur le site).
Comment bien constituer votre dossier ?
Voici une liste non limitative des pièces que vous aurez à joindre, chaque FAF ayant ses propres
desiderata :
– Attestation URSSAF de versement à la CFE,
– Programme de la formation choisie,
– Devis de l’organisme de formation choisi,
– Lettre de motivation justifiant de la pertinence de cette formation pour le
développement de votre activité.
Ce qu’il faut savoir sur les remboursements
Vous obtiendrez une validation ou un refus motivé de votre dossier entre 4 et 6 semaines après
l’avoir déposé.
Vous ne profiterez pas d’une avance sur frais et les
remboursements s’effectuent après avoir suivi la formation. Il est donc
conseillé d’attendre que votre demande soit acceptée avant de vous engager
car en cas de réponse négative, vous seriez contraint de payer vous-même
entièrement votre formation !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *